Texte à méditer :  
Dernière mise à jour : 2 juin 2017 .
Trucs et astuces pour l'utilisation de
l'imprimante 3D DiscoEasy200

      
.
Réalisations en découpe chimique - Tombereau en laiton

REALISATION  D'UN  WAGON TOMBEREAU  EN  LAITON

Les différentes phases de la réalisation :

1°- Etude dimensionnelle du tombereau

2°- Réalisation des différents typons

3°- Réalisation des pièces en découpe chimique

4°- Montage du soubassement

5°- Réalisation et montage des faces

6°- Réalisation et montage des accessoires

7°- Peinture

 

 

 

1°- Etude dimensionnelle :

L'étude est faite à partir d'un wagon existant en résine.

Le châssis intégrera une suspension des essieux, et des attelages orientables.

Les dimensions suivantes sont données à titre indicatif pour la consommation des différentes matières :

 

Etude_tombereau_0.jpgEtude_tombereau_2.jpg

 

2°- Réalisation des typons de la caisse :

La réalisation des typons sera à double épaisseur pour obtenir une meilleure qualité.

 

Typons_1.jpgTypons_2.jpg

 

3°- Réalisation des pièces en découpe chimique :

Les pièces seront faites dans de la tôle de laiton en épaisseur 0.3 mm présensibilisée sur les 2 faces.

Etape 1 : passage aux UV et révélation.

Etape 2 : découpe chimique des différentes pièces.

 

Decoupe_chimique_tombereau_1.jpgDecoupe_chimique_tombereau_3.jpgDecoupe_chimique_tombereau_4.jpg

 

Decoupe_chimique_tombereau_5.jpgDecoupe_chimique_tombereau_6.jpgDecoupe_chimique_tombereau_7.jpg

 

Composition du kit de pièces pour la réalisation de ce wagon :

 

Kit_pieces_tombereau.jpg

4°- Montage du soubassement :

Toutes les pièces seront ébavurées et passées à l'acétone pour enlever le vernis de protection.

 

Pieces_reperes.jpg

 

Prendre la pièce 1 et la transformer selon les étapes suivantes :

- plier les pattes qui serviront à la suspension des essieux, les pattes de positionnement des attelages,

- plier les pattes latérales du soubassement.

 

Soubassement_1.jpgSoubassement_2.jpgSoubassement_3.jpg

 

Prendre les pièces 2 et extraire les longerons et ajuster la pièce inférieure sur le soubassement côté pattes en saillies.

- souder toutes les pattes, côté supérieur du soubassement.

- usiner les soudures pour n'avoir aucun dépassement sur cette face.

- découper les goussets triangulaires et les souder sur la face non gravée de la pièce supérieure.

 

 

Soubassement_5.jpgSoubassement_4.jpgSoubassement_6.jpgSoubassement_7.jpg

 

- placer cette pièce assemblée sur le longeron côté extérieur et l'assembler sur celui-ci.

- prendre la pièce intermédiaire, l'ajuster sur le longeron et souder les pattes de centrage.

- araser les soudures sur la partie inférieure du longeron.

- faire de même pour le deuxième longeron.

- doublage de la partie supérieure du soubassement par soudures sur les champs avec la tôle 5.

 

Soubassement_8.jpgSoubassement_9.jpgSoubassement_10.jpgSoubassement_12.jpgDoublage_du_soubassement.jpg

 

5°- Réalisation et montage des faces :

Les différents éléments des faces seront emboutis en forme de pointe de diamant d'une profondeur de 1 mm.

Pour cette réalisation il faudrait une presse à emboutir les différents éléments des faces.

Etude d'une presse voir l'article : "Presse à emboutir"   Plan et réalisation.

Presse_a_emboutir.jpgPresse_a_emboutir_8.jpg

 

 

Emboutissage des différentes tôles et préparation des profilés :

 

Face_laterale_FL_2.jpgEmboutissage_elements_FL_2.jpg

 

Montage des faces d'extrémités :

Ces faces seront composées de 3 tôles embouties, de 3 cornières laiton de 1x1 mm et de 2 tés laiton de 1.5x1 mm.

Pour faire l'assemblage, il faut réaliser un gabarit de maintien en place les différents éléments.

- mettre en place les 3 tôles embouties, les 3 cornières 1x1 mm et les 2 tés verticaux.

- souder les profils avec le minimum de soudure.

 

Gabarit_assemblage_FL1.jpgAssemblage_FL1.jpgFaces_extremites.jpg

 

Montage des faces :

Ces faces seront composées de 8 tôles embouties, de 2 cornières laiton de 1x1 mm et de 5 tés laiton de 1.5x1 mm.

Pour faire l'assemblage, il faut réaliser un gabarit de maintien en place les différents éléments.

- mettre en place la cornière supérieure.

- positionner une tôle et les profils latéraux, souder et ainsi de suite.

- l'entraxe des encadrements de portes doit être de 16.8 mm.

 

Gabarit_assemblage_FL2.jpgMontage_face_laterale_1.jpgMontage_face_laterale_2.jpgMontage_face_laterale_3.jpg

 

- sortir la pièce du gabarit et couper les 5 profils au ras des tôles,

- remettre la pièce dans le gabarit, souder la cornière basse de face et souder les chutes de profils en tés dans le prolongement des autres profils.

 

Montage_face_laterale_4.jpgMontage_face_laterale_6.jpgMontage_face_laterale_7.jpgMontage_face_laterale_8.jpg

 

Préparation des portes et montage sur les faces latérales :

Pour la préparation des portes prévoir un petit gabarit qui servira à positionner l'axe de rotation, la crémone de la porte en de rond laiton 0.5 mm et le couvre joint.

 

Porte_1.jpgPorte_2.jpgPorte_3.jpg

 

Pour le montage des portes sur les faces latérales, prévoir un forêt de 0.5 mm pour faire les trous d'articulations des portes dans l'angle des encadrements.

- les trous d'articulations bas de portes sont dans les angles inférieurs de l'encadrement, les trous supérieurs débouchent latéralement dans les angles supérieurs, pour permettre le montage de celle-ci.

- un petit bout de tôle laiton percé sera soudé en guise de palier, limer les côtés en alignement avec la cornière supérieure de face latérale.

 

Montage_portes_1.jpgMontage_portes_2.jpgMontage_portes_3.jpgPalier_de_porte_1.jpg

 

Montage des faces sur le soubassement :

- vérifier la bonne planéité du soubassement (important pour la bonne géométrie du wagon).

- souder une face d'extrémité et une face latérale bien d'équerre (angle sup. et inf.).

- montage de l'ensemble sur les bords du soubassement de telle façon que la cornière basse soit en alignement avec le dessous du soubassement.

 

Assemblage_0.jpgAssemblage_4.jpgAssemblage_6.jpgAssemblage_3.jpg

 

- montage de la deuxième face en appui sur la face d'extrémité et terminer par la dernière face.

- la caisse est fragile et peut subir des déformations lors des manipulations de finition. Un couvercle encastré à sa partie supérieure évite ce désagrément.

 

Pose_face_2.jpgEnsemble_caisse.jpgAssemblage_caisse_termine.jpgCouvercle_de_manipulation.jpg

 

6°- Réalisation et montage des  accessoires :

a) - Réalisation des accessoires de suspension des essieux :

- décolletage des paliers d'essieux.

- montage des pièces de suspension.

- tournage des embouts d'essieux.

- montage des suspension et des essieux.

Palier.jpgPaliers_decolletes.jpgPaliers_et_supports_paliers.jpgSupension_paliers.jpg

 

Palier_monte_1.jpgPalier_monte_2.jpgAxe_dessieu.jpgEmplacement_photo.jpg

 

 

b) - Réalisation des tampons et attelages :

- décolletage des tampons en laiton.

- mise en place des tôles des marchepieds par collage à la cyano.

- préparation et montage des tampons avec la plaque boulon et soudure de l'axe derrière la traverse.

 

Tampon.jpgTampon_et_plaque_de_fixation.jpgMontage_tampon_1.jpgMontage_tampon_2.jpg

 

 

c) - Réalisation et montage des boites d'essieux :

Les boites d'essieux sont réalisées par moulage avec une résine (ex. résine transparente à polymérisation aux UV type Soliq).

 - réalisation du moule avec des produits à base de résine silicone.

 - remplir le moule avec la résine, puis exposer à un rayonnement UV pendant quelques secondes et démouler.

 - il reste à fraiser une lumière à l'arrière de la pièce pour laisser coulisser le palier d'essieu et coller la pièce en position sur son support.

 

Moulage_boite_essieu_1.jpgMoulage_boite_essieu_2.jpgMoulage_boite_essieu_3.jpgMoulage_boite_essieu_4.jpgMontage_boite_dessieu.jpg

 

d) - Mise en place des boites à documents, des supports lanternes et des crochets d'attelages.

 

Boite_a_documents.jpgSupports_lanternes.jpg

 

7°- Peinture et finition du wagon :

Préparation à la peinture :

 - nettoyage, dégraissage et séchage du wagon.

 - je pratique un traitement de l'ensemble par immersion complète du wagon, dans le bain épuisé de découpe chimique chargés en cuivre (bain d'attaque eau oxygénée + acide chlorhydrique. Quand il est épuisé pour le gravage des circuits imprimés ou la découpe chimique, il peut servir de bain de mordançage).

       (résultat : un cuivrage total des surfaces ce qui améliore l'accrochage de la gamme de peinture).

 - passer un primaire d'accrochage :  réf. 87061  (Métal Primer)

 - peinture de finition :  réf. marron satin 133  (Humbrol)

Wagon_peinture.jpg

Reste à faire les finitions :

 - Montage des suspensions

 - Montage des essieux

 - Montages des attelages

 - Pose des différents marquages sur la caisse 

Wagon_avant_marquages.jpgWagon_avec_marquages.jpg

 

 

Le wagon est terminé 

Jacques DELESTRE

 

 

 

 


Date de création : 23/02/2015 - 18:53
Dernière modification : 20/03/2016 - 11:28
Catégorie : Réalisations en découpe chimique
Page lue 953 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

react.gifRéactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^