En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Texte à méditer :  
BB1601_loco_4.png BB1601_Ban5.png      home_2.png NEW_3.png Links_1.png Download_2.jpg
Dernière mise à jour : 01/12/2019

Bourg en Bresse – Modélistes De Chemin de fer de l’Ain

Pratiquer le Modélisme Ferroviaire
en faisant connaitre le
Patrimoine Du Chemin de fer dans l’Ain

  .

 

Recherche

Recherche

Agenda

Réalisations d'exception

... pour modélistes chevronnés

PICAXE

CAR SYSTEM BB1601

Projets electroniques

HORS des
SENTIERS BATTUS

RESEAU N

RESEAU G

RESEAUX « JEUNES »

TECHNIQUES

Chemins de fer réels

Dernières nouvelles

Réseau de Patrick - le 21/06/2019 - 19:28 par Spirou

EXTENSIONS !

 

A nos âges, il faut être prudents avec les extensions, à moins d'avoir un bon kiné...

 

... sauf s'il s'agit d'extensions de réseau.

 

Patrick, avec l'aide de Alain, ajoute voies et reliefs à son réseau.

Voici quelques images de l'œuvre en cours :

 

Trace_de_la_raquette.jpg  Mise_en_place_des_rives.jpg

Traçage de la raquette et pose des rives

 

Assemblage_raquette_sortie.jpg  Collage_de_la_voie.jpg

Assemblage de la raquette et collage des voies

 

Premiere_approche.jpg  Mise_en_place_rampe.jpg

Première approche et mise en place de la rampe

 

Mise_en_place_voies.jpg  Voies_posees.jpg

Mise en place de la voie

 

Raquette_en_place.jpg  Installation_des_couples.jpg

Raquette en place et pose des couples

 

Pose_du_grillage.jpg  Bandes_platrees.jpg

Pose du grillage et de la bande plâtrée

 

Mise_en_place_des_rochers.jpg  De_la_choucroute_entre_les_rochers.jpg

Mise en place des rochers puis «choucroute» entre les rochers

 

Portail_sud.jpg  Portail_nord.jpg

Portails sud et nord quasi terminés

 

Rampe.jpg  Beau_bordel.jpg

Rampe terminée (mais sans le ballast). A droite «beau bordel» (Patrick dixit)

 

Si je peux me permettre, les travaux avancent bon train.

 

(OK, c'était facile, mais ce soir je n'ai pas la pêche pour faire mieux)

 

Gaston_lagaffe_hamac.jpg

 

Mais ce n'est pas tout !

 

Patrick nous fait visiter les coulisses – ou les bas-fonds – de son œuvre à ses débuts.

Vous connaissez tous sa passion pour la chose aérienne, vous savez, ces drôles de machines qui tiennent en l'air on ne sait comment.

Et bien, pour les extensions, c'est la même philosophie : ça tient en l'air mais on ne sait pas pourquoi.

Jugez par vous mêmes :

(Clic sur les images pour la taille originale).

Suspention_maison.jpg  Detail_de_la_suspension_de_la_raquette.jpg

Tout d'abord, à gauche, les magnifiques équerres de suspension «maison».
J'insiste (à sa demande wink, parce que Patrick en est très fier).

A droite, suspension de la raquette.

 

Detail_des_suspentions_sortie.jpg  Detail_suspension_entree.jpg

Détail des suspensions de sortie (à gauche), et d'entrée (à droite).

 

7-Mise-en-place-des-voies.jpg  9-Alimentation_des_voies.jpg

Mise en place des voies pour la halle PLM, et alimentation des voies.

(N.D.L.R. : ça en fait des fils à couper à la pince, Mon Seigneur ! )

 

8-Positionnement_moteurs_d-aiguille.jpg      Positionnement des moteurs d'aiguille

 

 

 

Cerise sur le gâteau : la halle PLM

 

1-Halle_PLM.jpg  2-Halle-toute-nue.jpg

Faces brutes et assemblage de la halle, toute nue.

 

4-C-est_joli_Non.jpg  5-Petite_saynete.jpg

 

6-Verso-Halle.jpg  3-Houla-cest-juste.jpg

C'est joli, non, ces petites saynètes !

 

 

Suite au prochain épisode.

Gaston-Lagaffe-MENFIN.jpg

 

 

 

 

 


Spirou.gifNOUVEAUX SUPPORTS DE PCB - le 28/02/2019 - 11:35 par Spirou

NOUVEAUX MODÈLES DE SUPPORTS DE PCB

 

 
Mon fils, pour son robot, me fait imprimer une petite pièce pour supporter un mini PCB.
 
Son dessin m'a donné une idée.
 
J'ai donc redessiné 3 supports de PCB en utilisant son principe :
  • le cadre est ouvert ;
  • seulement 2 vis de fixation ;
  • on joue sur la souplesse des deux  «bras» latéraux ;
  • x2 triangles en coin permettent d'introduire et maintenir le PCB ;
  • en écartant les deux «bras», on vient plaquer le PCB en position ;
  • il est tenu par les 2 autres triangles. Il est empêché de glisser par le côté ouvert grâce à 2 taquets ;
  • ⇒ le PCB est maintenu par les 4 coins, au lieu de 3 points (plus les arrêts en bout de bras) ;
  • la rigidité sur la longueur du support est obtenue par l'ajout de la nervure plate A L'INTÉRIEUR de l'emprise du support.
Et puis, tant que j'y étais, j'ai ajouté 2 autres oreilles de fixation.
De cette façon, le support peut être monté soit horizontalement, soit verticalement.
 
 
NOUVEAUX-SUPPORTS-2.png   NOUVEAUX-SUPPORTS-1.png
(CLIC sur l'image pour agrandir)
 
Cerises sur le gâteau :
  • ces modèles consomment moins de matière que les autres !
  • et surtout, ils sont beaucoup plus efficaces en terme de maintien du PCB ;
  • l'introduction et l'extraction du PCB est facilitée (on se fait moins mal aux doigts ! ) ;
  • ils sont beaucoup plus faciles à adapter à de nouvelles dimensions ;
  • l'encombrement hors tout est inférieur aux anciens modèles. Le modèle présenté ci-dessus pour le PCB de commande des aiguillages par servo-moteurs mesure 59 x95 mm, oreilles de fixation comprises.
 
Sur la photo ci-dessous du support seul, on voit des trous oblongs : c'est pour laisser passer l'extrémité des colonnettes de soutien du module à relais.
 
NOUVEAUX-SUPPORTS-3.png
 
En série, le support pour le PCB de commande des aiguillages coûte environ 0,30 €.
 

Je craignais qu'une fixation avec seulement 2 oreilles ne plaque pas suffisamment le support sur la planche dans le cas d'un montage horizontal, mais il n'en est rien.

 

  

 

 

 


Spirou.gifEasyEDA, un logiciel génial - le 16/12/2018 - 11:27 par Spirou

DÉCOUVERTE

EasyEDA, un logiciel pour la conception

« en ligne » de schémas et de PCB.

EDA-EARTH.png

 

Note : cet article s'adresse surtout aux électroniciens.

 

Ils sont nombreux les logiciels de conception de schémas et de PCB.

Il y en a de très bons : ARES/ISIS, DesignSpark, Autotrax, eCAD, Kicad, Altium, Fritzing etc.

Quelques uns sont gratuits (DesignSpark, Fritzing) ou presque gratuit (Autotrax).

Alain pratique ARES/ISIS et Fritzing.

J'utilise DesignSpark, Fritzing et Autotrax (et ARES/ISIS pour lire les schémas de Alain). Chacun a des avantages et des performances utiles, voir indispensables.

Autotrax en particulier permet des représentations 3D superbes. C'est le seul a atteindre ce niveau de qualité.

 

Tous les logiciels cités ci-dessus sont extrêmement puissants et très « pro ».

 

Alors pourquoi s'intéresser à – encore – un logiciel de plus ?

Tout simplement parce qu'il est génial.

 

  • il est gratuit ;
  • pas besoin de faire des mises à jour, puisque le logiciel est « en ligne » ;
  • l'ergonomie de l'écran est vraiment très efficace :
    – à gauche le bandeau des librairies de composants,
    – à droite le bandeau contextuel des propriétés du composant, de la piste ou de la grille de dessin sur lequel on se trouve,
    – 2 petits menus « flottants » avec les fonctions de traçage et de dessin.
    Pas besoin d'entrer dans un menu.
    Pas besoin de « clic droit » : l'information contextuelle est toujours présente dans le bandeau de droite.
    Tout est directement visible !
  • le changement de valeur d'une résistance ou d'un composant quelconque est immédiat ;
  • l'établissement d'un schéma est plus facile et plus agréable que dans bien d'autres logiciels et le résultat est très propre ;
  • les librairies de composants sont d'une grande richesse et d'une grande facilité de paramétrage, et il y en a de très très nombreuses supplémentaires accessibles sur le net ;
  • toutes les fonctionnalités et paramétrages sont hyper-simples d'emploi ;
  • il est très facile de créer ses propres librairies et ensuite de les partager (ou pas) ;

Voici, pour l'exemple, à quoi ressemble un schéma :

aa.png

Très « pro »

(L'image, c'est juste pour montrer qu'il est possible de l'ajouter sur le schéma)

Autre exemple, avec 2 images et un texte :

bb.png

 

Le dessin des PCB est lui aussi grandement facilité par la philosophie du logiciel.

Un exemple :

aaa.png

La pastille rectangulaire (en blanc) est sélectionnée.

instantanément tous ses paramètres sont disponibles dans le bandeau de droite.
Il est donc facile et immédiat de les contrôler et/ou de les modifier.

⇒ pas besoin de chercher ailleurs d'autres réglages : ils sont tous là.

⇒ pas besoin de faire « sélection de l'objet / menu / propriétés / exception / nouvelle valeur / validation », comme c'est le cas avec Designspark (par exemple).

Juste « sélectionner l'objet / entrer une nouvelle valeur ou sélectionner un nouveau choix ».

Pas besoin de valider : le retour sur le dessin sert de validation (clic n'importe où).

Pas mal non ?

 

En vrac, quelques fonctionnalités sympas pour le dessin des PCB :

  • chaque piste sélectionnée montre le nom de l'équipotentielle correspondante, d'une part par un petit rectangle sous le curseur de souris (non visible sur la copie d'écran) et d'autre part directement sur la piste comme on le voit ci-dessous (Vcc).

aa1.png

 

  • un appui sur la touche « H » permet de visualiser la totalité d'une équipotentielle dont on a sélectionné un élément (piste ou pastille) :

bbb.png

(Les raccourcis claviers sont nombreux).

  • affecter une pastille ou une piste à une équipotentielle se fait de façon immédiate dans le bandeau de droite ;
  • si on trace une piste qui aboutit à une pastille qui n'est pas de la même équipotentielle que la pastille de départ, le tracé de la piste s'arrête automatiquement au bord de la pastille de destination et forme un arrondi qui montre que la manip n'a pas aboutit ;
  • immédiat aussi le choix de travailler dans telle ou telle couche (petit crayon) ;

EasyEDA-1.png

  • si besoin un composant peut être modifié in situ (forme, taille, entraxe, taille et forme des pastilles, marquage...). C'est tout simplement génial :

EasyEDA-2.png      EEDA-1.png

Ci-dessus une copie modifiée de R5, effectuée directement
sur la grille du PCB.

Il suffit de cliquer sur la petite icône « dégrouper », d'effectuer les modifs, puis de regrouper pour obtenir le nouveau composant.

Très utile par exemple quand notre modèle de relais n'existe pas dans les librairies ou quand il est pratique d'augmenter l'entraxe d'une résistance pour « enjamber » une piste supplémentaire...

 

EasyEDA permet  de dessiner le PCB sans passer par le schéma.

Comme dans les autres grands logiciels, EasyEDA est capable de générer le PCB et son chevelu à partir du schéma.

Sympa mais pas forcément pratique.

En effet, le schéma est une représentation théorique qui doit être aisément compréhensible.
Le PCB correspondant ne reproduit pas forcément fidèlement le schéma.
Pour prendre un exemple, une LED représentée sur le schéma ne sera pas physiquement implantée sur le PCB. Si elle est montée sur une face avant, le PCB ne comportera que le connecteur qui permet de l'alimenter.
La représentation à la fois du connecteur et du câblage de la LED sur le schéma risque d'alourdir inutilement celui-ci et de nuire à la vision de principe du schéma.

Dans EasyEDA, pour dessiner le PCB sans passer par le schéma on met en place les composants sur la grille à partir des librairies.

Il suffit alors de dire que telle, telle, et telle pastilles appartiennent à une même équipotentielle (que l'on nome comme on veut) pour que le  chevelu se matérialise et nous aide à tracer les pistes.

C'est immédiat, c'est facile et c'est efficace.

 

Et si on veut créer un composant « perso » ?

C'est probablement la performance qui m'a séduit le plus.

« Menu / New / Schematic Lib »

⇒ on est sur une grille de schéma habituelle, mais dédiée à la création des composants.

  • les outils de dessins intégrés permettent de dessiner toutes les formes voulues ;
  • on ajoute les connexions grâce à la petite icône prévue pour ;
  • on baptise les connexions en question ;
  • on donne un nom au composant ;
  • ...
  • ensuite on enregistre ce nouveau composant.

Il fera immédiatement partie des librairies schématiques.

Il est même possible de créer plusieurs versions d'un même composant. Cela peut s'avérer utile pour simplifier le tracé du schéma en évitant que trop de fils se croisent sur le dessin. (Par exemple, sur le dessin schématique de certains composants existants, on voit souvent que toutes les connexions sont représentées du même côté du rectangle matérialisant le composant).

 

De la même façon on peut créer tout aussi facilement  le « footprint » de ce composant ( c'est à dire son aspect « PCB » ).

Ainsi notre nouveau composant sera utilisable dans les deux volets : schéma et PCB.

En deux coups de louche, j'ai créé un « 08M2 » parfaitement fonctionnel à l'image d'un « 555 » :

EasyEDA-3.png

 

Dans aucun des logiciels cités ci-dessus je n'ai vu une telle facilité pour créer un nouveau composant et obtenir un résultat correct.

Quand il faut passer par un logiciel externe pour dessiner les composants et leurs « footprint », soit c'est très compliqué, soit la stratégie est incompréhensible. C'est en tout cas décourageant.

 

Les petits « bémols » :

  • EasyEDA n'a pas encore la représentation 3D des PCB comme le fait par exemple Autotrax.
    C'est prévu mais pas encore dispo.
  • on n'a pas – comme dans FRITZING – la représentation avec les plaques d'essai (Breadboard) ;

... mais ce n'est pas ce qu'on demande essentiellement à un tel logiciel.

 

Quelques petits « plus » :

  • EasyEDA permet de faire la simulation du fonctionnement des circuits ;
  • l'établissement des plans de masse (Cooper pouring) est d'une facilité déconcertante. Dans pratiquement tous les cas, cela nous dispense de tracer l'équipotentielle du « 0 volt » : c'est le « cooper pouring » qui le fait pour nous, et de façon bien plus élégante ;
  • EasyEDA génère gratuitement le fichier GERBER pour la fabrication (en Chine par exemple).
    Autotrax le fait aussi, mais dans la version payante à 69 €/an !
  • EasyEDA propose la chaîne complète d'obtention du PCB :
    dessin de conception ⇒ édition du fichier Gerber ⇒ mise en fabrication du PCB.
  • on peut imprimer le typon en noir sur blanc ou en blanc sur noir (ou aussi en couleur. Pourquoi pas) ;
  • les tutos en ligne sont nombreux et très bien faits (mais en anglais) ;
  • un schéma ou un PCB peut être sauvegardé en tant que MODULE et ainsi être utilisé comme un nouveau composant ;
  • un schéma peut être constitué de plusieurs feuilles (sheet), avec des liens entre elles.

 

Je n'ai pas fait le tour complet des possibilités, loin de là, mais pour ce qui concerne le niveau de nos travaux, je trouve EasyEDA beaucoup plus élégant et pratique que tous les autres.

 

Bien entendu, comme pour tout nouveau logiciel, il faut un peu se botter les fesses pour entrer dedans (un peu seulement).

En effet, il ne faut pas chercher à y retrouver les anciens réflexes de « l'autre logiciel qu'on connait bien depuis longtemps et qui va bien ».

L'ergonomie est différente : cela nécessite forcément un nouvel apprentissage.

C'est comme ça que le cerveau reste jeune.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Conférence de André - le 17/11/2018 - 17:52 par Spirou

Conference-Pont-de-Veyle.png

Les « gilets jaunes » n'arrêtant pas le pèlerin, nous étions entre 60 et 70 à Cruzilles-les-Mépillat pour assister à la conférence donnée par André.

Cinq membres de BB1601 et trois épouses étaient présents.

Remarquable exposé, bien structuré et illustré de photos d'époque.

Cet éclairage inédit sur la guerre de 14-18 nous a passionné.

Merci à André et à l'association patrimoniale organisatrice de cette conférence.

 

 

 


Spirou.gifAtelier G du 26 octobre 2018 - le 28/10/2018 - 14:24 par Spirou

Atelier G du 26 octobre 2018 chez Annette et Patrick

(Clic pour agrandir)

Atelier-G-26-10_01.png   Atelier-G-26-10_04.png   Atelier-G-26-10_05.png

Atelier-G-26-10_08.png   Atelier-G-26-10_09.png   Atelier-G-26-10_10.png

Atelier-G-26-10_12.png   Atelier-G-26-10_13.png   Atelier-G-26-10_15.png

Atelier-G-26-10_16.png   Atelier-G-26-10_19.png   Atelier-G-26-10_21.png

Atelier-G-26-10_22.png   Atelier-G-26-10_24.png   Atelier-G-26-10_27.png

Atelier-G-26-10_28.png

Ben voui.

L'expo de Châtillon approche, alors ça bosse dur.

 

... et quand les abeilles de la ruches sont allées butiner, ailleurs, le maitre de la ruche installe la grande ligne droite
avec la voie des tramways de l'Ain :

 

Atelier-G-26-10_020.png   Atelier-G-26-10_010.png

 

Pas mal, non ?

 

 

 

 

 


Membres BB1601

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


    visiteurs
    visiteur en ligne

  Nombre de membres 21 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

QUI SOMMES NOUS ?

MEMBRES

PUBLICATIONS

STOCK

Catalogue 3D

Impression 3D

Decoupe LASER

SITE

SAUVEGARDE_ARTICLES